• Truth or dare? [privé]


    Mercredi 16 Mars à 21:59
    AUREUM.UMBRA

    Cléo :

    Plantée en face du miroir, Cléo avait bien du mal à se discerner dans son reflet. La demoiselle qui se tenait devant elle n'avait plus rien à voir avec la petite terreur blonde habituelle. Lola était une fée et ses doigts venaient de la métamorphoser. Elle l'avait transformée en bombe à retardement et ne semblait pas peu fière de son œuvre dangereuse en vue du regard satisfait qu'elle posait sur sa camarade tout en relevant sa longue chevelure dorée en une queue de cheval qui dégagerai sa nuque. Il n'y avait pas à dire, la belle brune avait fait du bon boulot.

    Lola adorait jouer à la poupée alors, quand ses collègues lui firent l'affront de se pointer dans des tenues plus que banales pour se rendre en soirée ensemble, elle avait sauté sur l'occasion. C'était pour ça que Cléo se retrouvait à présent pimpée en mode Bratz. Le regard encadré par un coup de crayon noir machiavélique d'intensité, les lèvres glosées, un jean extralarge lui tombant sous les hanches et un haut...un haut qui aurait eu une place privilégiée dans la garde robe de Satan tant sa chute ferait rougir les jouvencelles.

    - Yep, il y a pas à dire t'es canon comme ça. s'enthousiasma la créature rose avant de s'attaquer à sa prochaine victime. Bon Lucille, pas la peine de te planquer tu vas forcément y passer aussi !

    Leur trio d'une nuit c'était une drôle d'histoire de coïncidences qui laissait la vampire parfois un peu perplexe. La fille sucrée était tombée sous le charme de sa spontanéité et la blondinette, elle, c'était sentie profondément heureuse de se faire de nouvelles amies. Enfin, ça c'est une autre histoire. Pour ce soir tout ce qui était à retenir c'est qu'elles roulaient bien ensemble et qu'elles se retrouvaient terriblement en retard à cause des extravagances d'une fraise. Une fois l'enchanteresse satisfaite de son travail, le petit groupe put enfin se mettre en route sous l'excuse avisée de Lola, bien plus habituée à ce genre de convivialités, qui leur répétait que "les meilleures arrivent toujours en dernier de toute façon pour faire une entrée fracassante".

    La bar où les lycéens s'étaient tous donnés rendez-vous se trouvait en plein centre ville. A l'intérieur, une joyeuse petite foule s'était déjà amassée. Les discutions allaient de bon cœur, les rires claquant déjà sous le voile alcoolisé, les sourires charmeurs de sortie, la chaleur des anatomies enivrées. C'était la première fois que Cléo faisait face à une telle euphorie. L'effusion du brouhaha lui faisait presque tourner la tête. Le loup au milieu de la bergerie. On ne lui autorisait jamais ce genre de sorties extravagantes habituellement, et il y avait peut être une raison à cela... Il y avait tant de choses à voir, tant de personnes auxquelles s'adresser. La prédatrice se sentit bien vite affreusement dépassée, mais c'était une sensation tellement grisante pour son corps.

    C'est alors que le regard de la vampire accrocha une tête brune au loin. Accoudé au comptoir, un jeune homme bière en main semblait regarder dans leur direction. Il ne fallut qu'un instant à Cléo pour reconnaitre cette prunelle noisette. C'était Luke! Il était venu lui aussi. D'un seul coup son expression s'illumina. Les yeux pétillant, elle lui adressa un petit coucou de la main discret. Il n'était pas très difficile de comprendre que ça lui faisait plaisir de le voir. Mais, alors qu'elle allait venir en sa direction, une main la tira en arrière lui arrachant son point d'ancrage. Lola venait de refermer sa prise sur son bras et l'embarquait déjà à travers la foule pour aller saluer les convives.

    Elles se firent bien vite dévorer par le monde. Jamais la petite blonde n'avait autant embrassé de joues sans y croquer en un temps si court. Les adolescent avaient tous des parfums différents. Cette précision échapperai sans doute à beaucoup mais Cléo, elle, avait le sens du détail quand il s'agissait de différencier. Un grand bonhomme, qui semblait répondre au doux nom de Vincent, vint complimenter chaudement leurs tenues. La vampire lui adressa un sourire radieux pour le remercier. Elle n'était pas vraiment à l'aise dans son accoutrement qui laissait paraitre bien trop de peau à son goût, mais Lola avait su être convaincante. Elle lui avait promis que cela ferait "son petit effet" alors Cléo avait cédé et était à présent forcée de reconnaitre qu'elle avait raison, cela semblait bien plaire.

    La créature jetait de temps en temps des regards par dessus son épaule en tentant de discerner au loin son acolyte. Sans vraiment savoir pourquoi, elle était curieuse de localiser Luke. C'est alors que régulièrement, entre les passants qui allaient et venaient de table en table, elle croisait son regard pour finir par détourner le sien après un instant de contemplation étrange entre eux.

    Une fois la discussion terminée, le trio d'enfer finit enfin par se rapprocher du bar, brisant ce petit jeu de regard inhabituel entre eux. Lola, enflammée comme jamais, s'emporta et commanda une tournée de shot pour ses copines (plus Luke qui était juste au bon endroit au bon moment) pour "ouvrir les hostilités". Cléo se retrouva contre le comptoir, entre une fée explosive et l'humain toujours en train de siroter sa boisson. L'épaule de la vamps frôla celle du grand brun. Elle leva la tête vers lui pour retrouver son regard, de beaucoup plus prêt cette fois. L'ambiance était bizarre, ils avaient pourtant l'habitude de se voir régulièrement tous les deux, dans une multitude de situation. Mais ce soir, avec la luminosité tombante, la musique couvrant les paroles, tout semblait prendre un nouveau visage. 

    - Salut Luke!

    Les minuscules verres arrivèrent très rapidement, Cléo se saisit de celui qu'on lui tendait avec un œil curieux. Elle leva le liquide au niveau de ses yeux, un sourcil arqué. La créature étaient véritablement intriguée par le liquide brun. Ils étaient drôlement radin! Ce verre était ridiculement petit. Elle jeta un coup d'œil déconfit vers ses amies puis vers son réceptacle qui avalèrent d'une traitre le mélange. Cléo, intrépide comme toujours, les imitât et comprit instantanément son erreur. Si la quantité était si réduite c'était sans doute parce que ça arrachait vraiment la tronche leur truc. Elle fit une drôle de grimasse en fronçant le nez et toussota maladroitement. Le liquide lui brula la gorge sur son passage. Elle n'avait clairement pas l'habitude de boire en vu de la façon dont elle manqua de s'étouffer sous la mine désapprobatrice de son camarade.

    Lola, elle, trépignait sur place tendant déjà à Cléo un nouveau verre bien plus grand que le précédent.

    - Tiens Cléo, faut trooooop que tu goûtes ça aussi!

    La blondinette, flattée qu'on lui adresse tant d'attention, ne pouvait décemment pas refuser. Son côté aventurière la poussait à se laisser tenter sans vraiment réfléchir aux conséquences. Une fois la tornade rose évaporée plus loin pour aider à rassembler assez de chaises autour d'une table, Cléo put enfin revenir porter toute son attention sur l'humain à ses côtés.  Les gens la trouvaient étrange parce qu'elle buvait du sang mais maintenant c'était elle qui les trouvaient hypocrites vu ce que eux pouvaient ingérer. Elle se pencha un peu vers Luke pour lui parler et couvrir le bruit environnant. 

    - Comment tu fais pour pas tousser en buvant ça?




    Vous devez être membre pour poster un message.