• Contexte

    Le monde est peuplé de personnes dotées de pouvoirs appelées créatures. Mais leur différence fait qu'elles doivent vivre en secret, à l'abris des regards et des humains. Cependant, le pensionnat Headwinds propose un enseignement mêlant humains et créatures. Scellant les pouvoir de l'une d'elle dans un humain et liant alors les deux aussi longtemps que le sceau restera, le pensionnat a pour but de faire renouer des liens entre des deux opposés que sont humains et créatures.
  • Bienvenue à vous dans le pensionnat Headwinds. Le plus étrange des pensionnat qui soit. Là bas, vous verrez des choses pas normales, du moins, si vous ouvrez l'oeil. Il a tout pour être normal, sauf que, il ne l'est pas! Là bas cohabitent humains et créatures surnaturelles. Elles se cachent parmi eux. Depuis trop longtemps la guerre entre les humains et les créatures perdure, ce pensionnat est peut être le dernier pas à franchir afin d'obtenir la paix.

    Chaque créature est liée à un humain qui sera son réceptacle. Les créatures possèdent les pouvoirs puissants et seuls certains humains peuvent contenir leurs pouvoirs. À leur arrivée, on leur choisit donc un élève vide pour contenir le pouvoir. Un humain ne peut contenir qu'un seul pouvoir comme une créature ne peut en avoir qu'un. L'élève a alors l'autorité sur le pouvoir. La créature ne peut l'utiliser que si l'humain la libère. C'est ainsi que progressivement, les liens entre les humains et les créatures peuvent se lier...

    Mais est-ce que cela durera?


    24 commentaires
  • Tout le monde sûrement dû remarquer le calme plat dans l'académie, le visage grave de la directrice et l'air stupide et stressé du CPE qui semblait avec été remplacé par un air plutôt inquiet. Pourquoi tant de sérieux? L'académie était pourtant un lieu très convivial et joyeux? Quelle est donc la raison de tout cela?

    La réponse à tout ça: une mystérieuse visite. En effet, la directrice a bien vu quelqu'un, il y a peu. Un homme très sérieux au visage placide et sans émotion qui voulait parler de choses importantes. L'ambiance lourde avait d'abord était causée par l'idée de sa venue mais depuis son départ, les choses semble mettre pas mal de temps à redevenir comme avant.

    La directrice ne dit rien à propos de cette visite, ne répond à aucune question. Seuls elle et le CPE connaissent la véritable raison de cette terrible visite. Les profs n'en savent rien et ne posent autant de questions que les quelques élèves qui ont remarqué des choses. Quelle était donc cette mystérieuse visite? Que signifiait-elle et pourquoi avait-elle eu lieu?


    2 commentaires
  • Le pensionnat commence à faire parler de lui, plus du côté des créatures que des humains, qui voient là-bas autant une opportunité pour elles ou leurs enfants de mener une scolarité encadrée et adaptée à leur besoin, qu'une menace. L'envie de renouer les liens entre les humains et les créatures est authentique, et nombreux sont qui sont enchantées par ce projet qui n'a pas encore rencontré un seul soucis depuis sa création. Mais nombreux sont également ceux qui voient ça d'un mauvais oeil, que se révéler ainsi et confier aux humains la lourde tâche de renfermer en eux les pouvoirs d'une créature est totalement irresponsable et dangereux pour la survie et indépendance de ces individus magiques.

    L'intégration des créatures au sein de la société étant l'une des priorité de l'établissement, sceller les pouvoirs était un premiers pas dans cette adaptation. À présent, il est nécessaire de leur apprendre à contrôler ou utiliser ces fameuses facultés, se rendant bien compte qu'un humain ne sera pas là tout le temps là pour jouer le sceau. De plus, c'est aussi l'occasion de renforcer des liens de confiance entre les duos de réceptacle - créature qui se sont formé tout au long de l'année.

    Enfin, c'est la version officielle donnée par l'équipe pédagogique. De toute manière, vous verriez une autre raison d'apprendre à vous servir de ces dons?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique